SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Maître Manuaku: Le Kinois qui habille des brazzavilloises

Par Ngouela Ngoussou - 03/07/2012

Né en République démocratique du Congo, cet artisan spécialisé dans la couture de tenues féminines exerce son métier à Brazzaville

 

Né en 1958 à Boma dans le Bas-Congo en République démocratique du Congo (RDC), Georges Ngonga, alias Maître Manuaku cesse ses études en classe de cinquième au collège pour apprendre la couture. C’est à Kinshasa, la capitale de la RDC qu’il commence ses premiers pas dans la couture en 1975 auprès de maître Paul Dilu Vuala, un grand styliste à Kinshasa, alors qu’il n’a que 17 ans. Mais, il avait déjà un grand goût pour ce métier, conséquence de côtoyer quotidiennement un vieux couturier dans un quartier à Kinshasa, Ngiri Ngiri où il vient de s’installer. Maître Manuaku va passer huit ans d’apprentissage à repasser les vêtements cousus par les autres, à confectionner des boutonnières et bientôt à monter sur la machine. Il dit avoir passé un long moment dans la formation; un temps fou qu’il ne regrette pas du tout car, cela valait bien la peine pour sa formation. Juste après sa formation en 1984, Maître Manuaku, traverse le fleuve Congo pour s’installer à Brazzaville où il va réaliser ses grands rêves.

Après avoir passé quelque temps dans les ateliers des anciens couturiers à Brazzaville, il acquiert son propre matériel et s’installe à son propre compte en 1986 à Makélékélé, le premier arrondissement de la capitale congolaise. Le bonheur continue de frapper à sa porte, car cette même année il se marie à Antoinette, une brazzavilloise avec qui ils ont aujourd’hui quatre enfants. L’homme se sent dès lors attaché à sa seconde patrie et ne voit que de très loin son Boma natal dont il n’a plus de nouvelles.

 


© Arsène severin/journaldebrazza.com
Maître Manuaku
Maître Manuaku a commencé avec une seule machine à coudre. Et au début des années 90, il en comptait déjà une dizaine. Il vit alors de son métier, s’occupe de sa famille et ses enfants font de bonnes études. Il acquiert à coût de millions une parcelle d’habitation en pleine Brazzaville, grâce à son travail. De nombreux élèves viennent frapper à son atelier, et il va en former autant. Georges Ngonga est désormais un des grands noms de la couture dans la partie sud de Brazzaville, à Makélékélé précisément. Il se distingue dans la fabrique des robes, des jupes, des "Kanzako" et des camisoles. Il s’essaie un peu à la couture de vêtement pour hommes, notamment en confectionnant des habits d’à l’aise.

Mais les guerres successives que le Congo va connaître entre 1993 et 1997 ne l’épargneront pas. Il perd un premier atelier avec tout le matériel. Maître Manuaku sera aussi victime de pillage d’un autre atelier installé au marché "Commissions". Après cela, il vivote jusqu’en 2007. Pendant dix ans, il se fera aider par des autres couturiers épargnés pendant les guerres civiles, ou qui se sont vite remis des affres de la guerre.

En 2008, il repart du bon pied en relançant ses activités. Actuellement, on compte une dizaine d’apprentis dans son atelier. Maître Manuaku rêve d’être un grand de couture de la couture congolaise. Il veut installer de nombreux ateliers modernes et des machines à coudre industrielles à travers le pays, et réaliser des voyages en Chine où il espère acheter de tissus. Nostalgique, Georges Ngonga regrette que les clients qui passent les commandes ne soient pas si prompts à payer ou récupérer leurs habits. «Dans les années 80, les clients nous disputaient et ils venaient de toutes les ethnies. Mais, aujourd’hui, tout a changé, quelques rares clients nous fréquentent, les guerres ayant tout gaspillé», déplore-t-il.

 

MOTS CLES :  Georges   Ngonga   Manuaku   Couturier 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Initiés, bassin du Congo
Tous les événements