SOCIÉTÉ  |     FAITS DIVERS  |    

Kinshasa: Radio Okapi brouillée

Par AFP - 03/12/2012

La diffusion de cette radio nationale parrainée par l'ONU en République démocratique du Congo est brouillée par les autorités dans la capitale Kinshasa depuis samedi soir

 

La diffusion de Radio Okapi, radio nationale parrainée par l'ONU en République démocratique du Congo (RDC), est brouillée par les autorités dans la capitale Kinshasa depuis samedi soir, un fait inédit dans l'histoire de la radio née il y a dix ans, a-t-on appris de source officielle dimanche. Selon Jean-Bosco Bahala, président du Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC), cette mesure a été prise en raison du refus (de la radio) de remettre son cahier des charges dans le cadre du passage à la télévision numérique terrestre].Selon un rédacteur en chef de la radio désireux de garder l'anonymat, cette mesure intervient en fait après la diffusion jeudi d'"une interview de Jean-Marie Runiga, le chef politique du M23. Dans un communiqué diffusé dimanche en début d'après-midi, la Mission de l'ONU en RDC (Monusco) a exprimé sa "grande déception" et affirmé que la décision du CSAC n'avait jamais été notifiée à l'ONU ni à la radio. Cette décision est particulièrement mal venue eu égard à la situation délicate et difficile qui prévaut au Nord-Kivu, estime le chef de la Monusco, Roger Meece. Je trouve le choix du moment pour cette décision et l'absence de notification troublantes et regrettables, a-t-il ajouté.

 


© www.courrierinternational.com
Radio Okapi brouillée par les autorités congolaises
Le brouillage étant également sensible à Goma, capitale de la riche province minière du Nord-Kivu, que les rebelles du M23 viennent de libérer après une douzaine de jours d'occupation, M. Meece dit avoir pris la décision d'autoriser l'utilisation des voies alternatives afin de permettre, même de façon intermittente, la poursuite des programmes de Radio Okapi dans le Nord-Kivu. Selon M. Bahala, le CSAC a demandé à tous les médias audiovisuels congolais de déposer leur cahier des charges dans le cadre du passage à la télévision numérique terrestre. Mais selon lui, Radio Okapi a été la seule à ne pas accepter et son directeur nous a écrit une lettre à la limite de l'impolitesse et de l'indécence en affirmant : nous sommes une radio des Nations unies, nous ne sommes pas sous votre autorité. Le ministère des Affaires étrangères, chargé des relations avec la Monusco, leur a répondu qu'ils étaient soumis à l'autorité du gouvernement congolais et de ces institutions. Samedi midi, voyant qu'ils avaient reçus la notification et n'avaient pas stoppé leurs émissions, nous avons tout simplement stoppé leur émission sur la ville de Kinshasa, a dit M. Bahala à l'AFP.

Radio Okapi, qui fête cette année ses dix ans, est issue d'un partenariat entre la fondation suisse Hirondelle, spécialisée dans l'information en zone de crise, et l'ONU, qui a déployé en RDC sa plus importante mission de maintien de la paix dans le monde. Lancée en 2002, la radio est diffusée en français et dans les quatre langues locales, en FM dans tout le pays grâce au réseau des Nations unies. C'est la radio nationale la plus écoutée, avec 22 millions d'auditeurs. Son siège est hébergé à Kinshasa dans l'enceinte du quartier général de la Monusco. Le M23, à qui Okapi a donné la parole par la voix de son chef politique jeudi, est composé d'ex-rebelles essentiellement tutsi congolais, qui avaient été intégrés à l'armée de RDC en 2009 à l'issue d'un accord de paix avec Kinshasa. Ils se sont mutinés il y a environ huit mois, estimant que le gouvernement n'avait jamais pleinement respecté ses engagements. Le 20 novembre dernier, la rébellion a pris Goma, capitale de la province minière du Nord-Kivu (est), frontalière du Rwanda. Elle a quitté la ville samedi, au terme d'une médiation des pays des Grands Lacs, qui prévoit, en échange, l'ouverture de négociations avec le président de RDC Joseph Kabila.

 

MOTS CLES :  Okapi   Brouillé   Kinshasa   M23   Radio 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Exposition commémorative des 20 ans du génocide des Tutsis au Rwanda
Tous les événements