DÉBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Kiosque: la revue de la presse congolaise du 11 décembre 2012

Par JDK, avec Digital Congo - 11/12/2012

Un panorama des sujets abordés par la presse quotidienne paraissant à Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo

 

Pour le journal L’Avenir, «Le M23 fuit les travaux». Selon ce quotidien, au deuxième jour de l’évaluation de l’accord du 23 mars 2009, le M23 a fui les travaux, pendant que la délégation de Kinshasa s’apprêtait à faire sa réplique, devant la même plénière et la presse. Et ce, dans le but de contredire les mensonges débités le 09 décembre 2012 à l’ouverture des travaux et dénoncer les crimes du M23. Conscient qu'il n’a ni agenda connu, ni cahier de charges précis, le M23 est allé à Kampala pour amuser la galerie, pendant qu'il est train de renforcer ses troupes sur terrain. Sachant qu'ils n’ont rien à proposer, ils inventent des stratagèmes, en récusant le médiateur qui a été choisi le ministre de la Défense ougandais analyse L’AVENIR.

Sur le même sujet, le journal Le Témoin du peuple note que le médiateur ougandais, le ministre de la Défense Crispus Kiyonga, n’a pas réussi à convaincre le M23 de venir dans la salle où devait se dérouler les travaux. Le chef de la délégation de Kinshasa, Raymond Tshibanda, a déploré cette attitude. «Drôle de démocrates. Ils préfèrent affirmer des vérités. Ils ne sont pas prêts à la contradiction», a déclaré M. Tshibanda en prévenant que le M23 vienne ou pas, nous dénoncerons leurs crimes, selon ce journal.

 


© digitalcongo.net
La revue de la presse du 11 décembre 2012
«L’UDPS: non au M23». Le titre est du journal LA COLOMBE qui soutient que la situation à l’Est de la RDC, n’est pas celle que d’aucuns présentent dans certains médias. La puissance de feu imaginaire du M23 relève d’une stratégie de déstabilisation des FARDC dont la faiblesse chantée n’est juste que légendaire. Les différents rapports de l’ONU, particulièrement le dernier, apportent la preuve qu’il n’y aurait pas de M23 sans armée rwandaise et ougandaise estime LA COLOMBE.

Quant au journal Le Potentiel, il consacre sa manchette titre sur le passage du Premier ministre Matata Ponyo au Sénat. «Il faut secouer le baobab. Faire tomber les feuilles mortes, et laisser la place aux nouvelles, celles qui apportent la verdure, les fruits, celles qui apportent la prospérité à l’ensemble de la société congolaise», rapporte ce journal. En phase avec la «révolution de la modernité» telle que conçue par le chef de l’Etat, Joseph Kabila, le Premier ministre Matata Ponyo est allé proposer au Sénat la voie à suivre, celle qu’il pense être la meilleure pour susciter «l’éveil économique national de la RDC», analyse Le Potentiel.

LA PROSPERITE quant à elle rapporte que Jacques Mokako, député élu de Bumba, a clos sa question orale avec débat adressée au ministre de la santé Félix Kabanga. Le député Mokako a crevé l’abcès au Palais du peuple. Là où les uns parlent de négociations à Kampala avec des tiraillements politiciens ponctués de guerres meurtrières successives, lui parle plutôt de la politique du gouvernement de la République en matière de santé de tous les Congolais.

 

MOTS CLES :  Revue Presse   Kinshasa 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

Initiés, bassin du Congo
Tous les événements