SOCIÉTÉ  |     FAITS DIVERS  |    

Affaire Chebeya: le procès renvoyé à avril 2013

Par Téclaire Ngo Nyeck - 19/12/2012

A Kinshasa, le procès en appel des policiers accusés d’avoir assassiné le défenseur des droits de l’homme Floribert Chebeya est renvoyé aux calendes grecques

 

Voilà déjà deux ans que le défenseur des droits de l’homme Floribert Chebeya a été retrouvé mort dans sa voiture. Depuis la découverte de son corps sans vie, une enquête a été ouverte pour trouver les responsables de cette infamie. Le général Numbi apparaîtra donc comme principal suspect car d’après l’épouse de la victime son mari s’était rendu la veille de sa mort dans les bureaux du général où ils avaient rendez-vous. Au début du procès l’ex chef de la police a été entendu comme simple témoin par le tribunal militaire à Kinshasa. La justice n'a pas été rendue, dénonçait alors la veuve du militant des droits de l'homme, Annie Chebeya, qui demandait que l'ex-inspecteur général de la police soit jugé et condamné. À l'issue d'un procès-fleuve, cinq policiers ont été condamnés.

 


© google images
Floribert Chebeya défenseur des droit de l'homme assassiné depuis 2010
Ils ont fait appel, se déclarant innocents. Les parties civiles également, réclament la comparution du haut gradé. Le procès en appel de l’affaire Floribert Chebeya débutera le 19 juin. Tous les projecteurs étaient alors braqués sur la haute Cour militaire de Kinshasa attendant la comparution du suspect numéro un de l’Affaire, le général John Numbi mais celui-ci sera absent au procès. Il n'a rien à voir avec cette histoire, ont fait valoir les avocats de l'État congolais. En plus du témoignage de la veuve un policier congolais Paul Mwilambwe affirmera avoir assisté au meurtre du président de l’ONG la Voix des Sans Voix. Il affirme également que le commanditaire de l’assassinat était le général John Numbi, chef de la police à l’époque.

Ce témoignage a tout d’abord été révélé par le réalisateur belge Thierry Michel auteur du film : « L’affaire Chebeya, un crime d’Etat ? ». Un film qui a suscité un tollé en RDC. Le 7 novembre dernier lors d’une conférence de presse donnée au siège de la Voix des Sans et la partie civile a déclaré se retirer du procès en appel car elles ne voudraient pas assister à « une parodie ». Elle a également manifesté sa détermination de porter devant les tribunaux internationaux l’affaire Floribert Chebeya. Si la mauvaise foi perdure en RDC, justice sera faite au niveau international, a souligné le secrétaire exécutif de la VSV, Dolly Ibefo Mbunga. Aujourd’hui on apprend que le procès en appel de Floribert Chebeya à Kinshasa a été renvoyé en avril 2013. Il s’agira alors de faire comparaître des accusés en fuite. Mais l’on ne sait toujours pas si la partie civile reviendra dans le procès².

 

MOTS CLES :  Chebeya   Procès   Renvoyé   Numbi   Général 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

Initiés, bassin du Congo
Tous les événements